samedi 13 novembre 2010

Maroc: cafés littéraires

Maroc: des cafés littéraires sous l’enseigne de la convivialité
Nathalie Galesne

Kenza Sefrioui
Elle a la grâce d’une gazelle et l’énergie d’une battante comme les deux syllabes de son prénom qui claquent sous le palais quand on la nomme. Fille d’un couple d’avocats -maman française, papa marocain- elle a grandi à l’ombre de la tour Eiffel avant de s’installer à Casablanca. Un doctorat en poche, fraîchement et brillament obtenu à la Sorbonne sur la revue “Souffles”, et un amour puissant pour les deux langues qui ont bercé son imaginaire, ont poussé cette jeune journaliste à s’allier à un groupe d’intellectuels pour lancer des cafés littéraires dans plusieurs villes marocaines. Le succès ne s’est pas fait attendre… Entretien avec Kenza Sefrioui.
Quand est née l’idée des Cafés littéraires de Rabat? La suite sur  babelmed.net
Je salue cette initiative de Kenza Sefrioui et de son groupe d'amis, que je viens de découvrir hier soir et qui manque véritablement à notre pays et aux activités culturelles existantes.
Je vous invite , vous , qui me connaissez à aller découvrir les cafés littéraires.
Peut-être que vous m'y verrez , car je compte bien aller à ceux de Casablanca, pour commencer.
Il y a 1 an , lorsque j'étais en train de préparer mon livre, j'aurais aimé pouvoir discuter avec des écrivains , journaliste intéressés et accessible surtout.
Heureusement qu'internet est là et que des forums littéraires existent ailleurs.
Dans ma recherche d'auditoire afin de faire connaître mon livre et mon projet d'édition participatif sur facebook, --http://www.facebook.com/passiondcrire, je ne peux ignorer pour m'avoir permis de passer à la radio, Mr Karim Douichi qui anime l'émission "Abattez vos cartes" sur la RTM chaine inter, Mr Habib Hemch animant "Superflu" sur Luxe radio et Mlle Latifa iD.Massaou qui anime "Inter Soir" à la RTM chaine inter.
Hajar dehhani, journaliste à Femmes du Maroc , m' a également gratifié d'un superbe article dans le numéro de juillet 2010.
C'est avec de telles personnes , qui permettent à la culture d'exister, que l'on peut améliorer le contact entre le lecteur marocain et les livres et de manière plus globale la culture.
Mehdi TAZI.
http://www.mehditazi.tk
Ces actions m'ont beaucoup aidé pour rassembler autour de mon projet d'édition participatif sur Facebook , des personnes désireuses d'en faire partie et qui souhaitent avoir le livre "Bribes de vie".
Et bien sur je n'oublie pas les fans de passiondcrire , sans quoi rien n'aurait pu être.