dimanche 28 avril 2013

Sahara Bi Saraha !


Je vais reprendre l’idée d’un commentaire que j’avais fait concernant le projet de résolution de l'extension aux droit de l’homme aux prérogatives de la Minurso.
J’avais dit en commentant
l’article de Lakome :  - C'est quand même audacieux de dire que Mr Ross s'est déplacé dans des pays pour étudier leur systèmes fédérales et que l’extension des droits de l'homme à la minurso va aider à résoudre un conflit généré par le découpage colonialiste.
C'est un grand mensonge!
Les médias et les politiques ont-ils donc oublié qu'en 2009 le Polizario et l'Algérie ont fait exactement la même demande et organisé un lobby pour le succès de la chose pendant 1 an. Demande rejeté par Ban Ki Moon en 2009!
Que les officiels du Maroc crient les progrès des droits de l'homme au Maroc , c'est trop facile. C'est surtout montrer qu'en 5 ans , nos diplomates et surtout nos politiques , nos universités et grandes écoles , n'ont rien fait en terme de débat , conférences , émission radio , émission tv pour parler du problème et des solutions possible.
Le Sahara concene tout un pays , sa résolution doit être l'affaire de la société civile, des gouvernements , des recherches universitaires , des conférences , des médias.
Il se passe exactement la même chose qu'en 2009 , et le Maroc qu'a-t-il à dire?
Que peux-t-il dire?


Aujourd’hui la tempête diplomatique est de nouveau passé  , pour le même sujet .
Quand tout le monde applaudit , j'attends pour ma part le 3e round !
Car c’est bien ce qui risque de se passer quand le “Sahara “ depuis la marche verte - oeuvre génial du défunt roi feu sa majesté Hassan 2 - reste un tabou encore aujourd’hui.

S’il y a eu tempête , c’est surtout parce que l’état marocain , où les personnes en charge du dossier sahara ont fait des bavures diplomatiques. Ne l’oublions pas.
Et il faut surtout y revenir pour en tirer les leçons qui s’imposent face à une actualité mouvante dans cette région du monde.
Le Sahara est aujourd'hui l’affaire de la société civile, des médias , des intellectuels et la
de cette amputation coloniale , car c’est de celà qu’il s’agit.
Le Colonialisme a Amputé à la règle et au crayon , le Sahara du royaume du Maroc. Les documents historiques sont là pour le montrer.
Il ne s’agit pas d’histoire antique mais d’histoire récente dans l’histoire des nations.

Si aujourd'hui Tout le Maroc souffle un grand “Ouf” , parce que le boomerang comme l'a dit Fahd Yata est reparti chez les lanceurs ! Sauf que ce fut un 2ème tour et tout le monde semble l'avoir oublié ?! Pourquoi ? personne n'en a parlé ? Peut -être que ça serait gênant ... pour les concernés ?
Il faut au contraire sortir ce dossier au débat publique , dans les centres de recherches universitaires , inviter les doctorants à se penser sur la question, encourager les médias à faire des reportages , émissions , documentaires , films pour restaurer ce bout de terre qui n’ a jamais cessé d’être marocain , car il est inscrit dans les gênes , et dans la mémoire des familles et de tout les soldats marocains emprisonnés pendant 25 ans à tindouf ou mort comme prisonnier , et surtout ceux libérés et qui reçoivent toujours des pensions sans rapport avec le grade qu’ils auraient du avoir si leur carrière n’avait pas été brisé net par cet emprisonnement.

Le Sahara appartient aux marocains et c’est avec leur concours qu’une solution peut être trouvé et non plus par quelques uns “autorisés” à en discuter, avec prudence !