jeudi 4 août 2011

Ilham Hasnouni, plus jeune détenue politique du Maroc, Au sein de la nouvelle constitution !

Elle a eu le tort de dénoncer ce qui, sous d’autres cieux, aurait été un droit fondamental, celui d’un système d’enseignement gratuit et de qualité.
Ilham Hasnouni a le triste sobriquet de “plus jeune détenue politique du Maroc”, elle fut arrêtée le 12 octobre 2010 par cinq agents de police, sans mandat, ni convocation, en totale violationdes droits de la défense déjà présents dans le code marocain de procédure pénale mais érigés aujourd’hui en droits constitutionnels.
Lisez la suite sur samiaetghali.tumblr.com
Signez la pétition : http://www.petitionpublique.fr/?pi=Hasnouni
Page de solidarité : https://www.facebook.com/pages/Libérons-Ilham-Hasnouni/222570941095178
Samia & Ghali
 Ilham Hasnouni
si une jeune étudiante de 21 aurait subi des tortures , qu'est ce que je dois craindre...
Quand réclamer le droit le plus légitime , celui de s'instruire dans de bonnes conditions aussi bien matériels (matériels des cours, non pas de l'argent) , que sanitaire ! amène à la prison, je me pose des questions.
Je découvre au moment où je lis cet article du blog samia et ghali que notre pays connait un réel problème. C'est vrai suite au discours historique de Sa majesté Mohamed 6, où je me souviens très fortement de sa phrase :" ...plus de liberté d'expressions..." Est - ce que les fonctionnaires l'ont vu ?
Les paroles de sa majesté ont force de loi ? N'est-ce pas ?
Dans ce cas l'enregistrement vidéo du discours suffit à rendre à cette jeune marocaine de 21 ans sa liberté ?
Suis-je simpliste dans ma pensée?
Une jeune marocaine telle qu'elle est pour ma part , une candidate idéale pour laquelle je souhaiterais voter.
Lors de ma visite à l’événement Ignite Maroc ingénieur , organisé au sein de l'école hassania des ingénieurs, j'avais été à la buvette manger un sandwich au thon, car je revenais du café web 2.0 organisé à Mohamédia par @yassermonkachi
J'avais alors trouvé que c'était plus cher que chez moul picerie diyal derb.
En tant que buvette servant les étudiants et se trouvant à l'intérieur de l'enceinte de l'école j'imaginais par exemple que les produits seraient exonérés de tva. Même les limonades et danones étaient plus cher qu'en ville.
Je peux facilement comprendre le désagrément de cette jeune marocaine.
Quel espoir avons-nous si nous ne défendons pas nos droits basiques ? ceux du marocain de base ?
Quand je lis que Ilham Hasnouni "a été torturé" , franchement , çà me fait peur ...
Il m'apparait qu'il y a un fossé entre ce que sa majesté dit , entre ces paroles qui ont force de loi, et les attitudes et interprétations des fonctionnaires et par extension très large , celle de nos politiques.
Espérons que l'opinion marocaine et sa citoyenneté , qui vient d’ailleurs d'être débattue au café Politis, ait murie....