jeudi 15 décembre 2011

Le Moins France Info : Le Dé-business des marques sur les réseaux sociaux


2505107251_fe544bd0c2
Image en CC de Fred Cavaza http://www.flickr.com/photos/fredcavazza/2505107251/
Cher Rédaction de France info.
Il m’arrive de lire des bêtises sur le net et ca devient parfois sujet d’un bêtiser. Mais dans votre émission et article intitulé « Le business des marques sur les réseaux sociaux » . Il me semble urgent que l’équipe de journalistes de France info doive se doter d’un « humain digitale », version web 2.0 au minimum. Comprenez par là un community manager ou n’ayez pas peur de demander sur twitter des conseils en utilisant le hachtag #communitymanager (btw je suis @passiondcrire) Et sinon faites appel à un consultant en Community management et communication digitale.
 Votre article hélas mérite d’être un vrai buzz caractéristique de manque d’information.
«  Contrairement à un spot télévisé ou à une campagne d'affichage, les marques n'ont pas à débourser un centime pour communiquer sur les réseaux sociaux ».  0/10 C’est faux.
Figurez vous que derrière ces « fans » facebooks , il y a des humains aux commandes, et il faut savoir leur demander de liker ,  de leur proposer une appli fb, de follower un compte , de RT une info d’un follower , de ne pas oublier le #FF (follow Friday » ), etc…C’est enfin toute une gestion communautaire qui n’est pas innée.  Parfois , pour il faut plus d’une personne derrière une page fan !  Un peu comme produire un spot pub TV.

Vous parlez de « Des mineurs », mais Avez-vous vu le site Socialbakers ? je ne vous communique pas le lien , vous le trouverez facilement sur Google . Il se trouve que sur facebook , la tranche +25 est aussi présente et même des +50 !   

Vous dites « Demain, cela ira plus loin, avec l'avènement du "social market », mais avec l’application paypal pour facebook , c est déjà Aujourd’hui…Paypal étant un acteur majeur du e-télécommerce mondial , vous auriez du en toucher quelques mots.
Je pense que votre commentaire le plus interessant est le suivant : « Bien sûr, personne n'oblige un internaute de devenir fan d'une marque » Il faut l’intéresser et savoir l’intéresser, et croyez moi-même les régies de publicités classiques ne sauraient même pas …
Votre dernier paragraphe informe sur votre manque flagrant de culture web et plus précisément de réseau social.  J’imagine facilement que Google ads , facebook ads ne vous parlent pas. Figurez vous que les marques n’ont aucunement besoin de récupérer quoique ce soit pour établir une campagne publicitaire ciblée sur facebook. Voyez-vous, comment vous le dirais-je…
Facebook lors de votre inscription a déjà tout pris !
Ah j’oubliais …le secret dans le réseau social…c’est un contenu qui parle …et puis ne jamais confondre fan et follower !
Bon courage pour vos futurs articles concernant les medias sociaux , les articles 2.0 (je plaisante J )