mardi 29 novembre 2011

Pjd : premier meme sur twitter

Grand ignorant politique, j’ai suivi le déroulement de la campagne politique avec un intérêt grandissant, assisté aux cafés politis, et aux débats organisés par quelques associations  dont celle des étudiants de l école supérieure de gestion a travers un club qui s intitule « let's talk » et la dernière par l’ADI (Alliance des indépendants) .Mon intérêt pour la chose politique, je le dois à la découverte sur twitter des ministres Messieurs Ahmed Réda Chami et Moncef Belkhayat sur twitter il y a plus d’1 an maintenant et surtout avec leurs interactions avec les utilisateurs de twitters.
Pour la première fois au Maroc des élections transparentes ont eu lieu et ont été suivi de près par la communauté de la twittoma, (utilisateurs twitters du Maroc),et sur facebook par la majorité des groupes connus , en plus de tous les observateurs accrédites et du reste du monde et surtout par nos marocains résidents à l’étrangers qui n’ont pas eu le droit de voter.
Sans grande surprise c’est le PJD qui a remporté les élections et conformément à la nouvelle constitution, le premier ministre marocain a été nommé aujourd’hui mardi 29 novembre par le souverain : Mr Abdelillah Benkirane SG du PJD devient donc le premier ministre issu des élections de l’air du printemps arabe.
Il faut reconnaitre la complication du champ politique marocain, j’ai franchement été perdu. Et quand j’ai fait l’effort de chercher à m’informer sur les partis, je ne trouvais pas de documentation à jour. Je salue l initiative de Tariq Ibnou Ziyad Initiative (TIZI – تيزي) , et des blogueurs marocains qui ont essayé de synthétiser notre chaos politique. Une fois que les pdfs des quelques partis ont été balancés, ca en faisait trop à digérer en si peu de temps.
En tant que blogueur, je m’attendais à une meilleure dynamique de la communication 2.0 de la part des partis politiques et qu’ils engagent surtout le contact vers la #twittoma/blogoma.
Comme on peut le voir l’inscription de la plus part des comptes ( que je connais et suit ! ) est récente et pour la plupart date de Nov 2011 exepté pour celui du PSU qui date de 2009.
@pjdofficiel - Joined: Sat 05 Nov 2011
@USFPofficiel - Joined: Sat 12 Nov 2011
@PPSofficiel - Joined: Thu 08 Sep 2011
@PARTI_ISTIQLAL - Joined: Sun 13 Nov 2011
@PAM_Maroc - Joined: Fri 18 Nov 2011
@PSU_Maroc  - Thu 09 Jul 2009
@Parti_RNI - Sun 15 May 2011
@PSMAROCAIN - Sun 20 Nov 2011
La victoire du PJD donne une claque aux élites et partis politiques, à la mise en scène théâtrale du « G8 » , et au manque de proximité des partis émergeants ,   du marasme politique, décrié par tous.
Je souhaite au PJD de réussir là , ou tous les partis ont échoué : rendre la confiance aux marocains ! et je félicite Mr le premier ministre Abdelillah Benkirane
Je me suis posé quelques questions sur la «  campagne 2.0 » faites par quelques partis:
1/ Au lendemain du discours du 9 mars 2011 prononcé par le souverain, les groupes sur facebook ont explosé et les discussions politiques se sont propagées partout : Blogs , facebook , twitter.  Pourquoi à ce moment les partis n’ont pas entamé la communication envers les internautes ? Ces comptes twitters auraient du  être crées à ce moment là et engager la discussion avec les internautes marocains dans la construction de la nouvelle constitution...Alors que toute la jeunesse marocaine sur le web attendait une réaction des partis.
2/Les médias sociaux quand ils ont enfin été investis par quelques partis, n’ont fait que partager du contenu. A leurs places j’aurait invité les fans des pages facebooks, les followers sur twitter , communiquer à travers des blogs ( car sur les 12-13 millions d’internautes, seuls 3 millions ont facebook)
3/Une fois la nouvelle constitution adoptée, les partis auraient du engager définitivement la communication envers les personnes les plus suivies sur le net. Car c’est comme une pyramide. Une large diffusion passe nécessairement avec leurs concours. Il y a eu certes #influenceursmeet , mais trop tard ! Et surtout pas du tout représentative du web marocain, j y étais, alors je peux le dire.
4/ les plus intelligents des partis auraient du mettre des versions FR ; ESP, ENG dans leurs sites et description des pages facebooks.
5/ Concernant les programmes  politiques, ou plutôt « plan » du programme politique, ceux qui les ont communiqué ont mis en ligne des PDF, pourquoi ne pas avoir pensé à faire des vidéos/débats  expliquant  les programmes. ?
6/ Le cas d’école de cette  première« campagne 2.0 » sera l’article mis en ligne sur la page facebook du PAM titré :  50 raisons de ne pas voter PJD. L’article a été supprimé de la page facebook ; mais une capture écran a été faite pour la postérité  et qui montre le peu d’intérêt accordé par  ce parti au web marocain.
7/ Si l ANRT contrôle le temps de passage des partis à l’antenne, sur youtube , ce contrôle n’existe pas. ..
Une communication 2.0 bien structurée ne doit pas être une duplication de contenu et de partage de lien sur facebook, twitter , youtube , linkedin. Chaque média doit constituer un élément complémentaire de l’autre.
Voici un aperçu du nombre de followers au 29/11/2011 des comptes  twitters de « MA » liste nationale J http://twitter.com/#!/passiondcrire/parti-politque-marocains/




vous y verrez que le PJD est premier sur twitter aussi ! en nombre de followers :

PJD 3199
USFP 915
PSU 663
RNI 516
PI 337
PPS 330
PAM 108
PS 64
Ce constat est un peu "biaisé" car certains partis ont eu l'exellente idée de créer des comptes spéciallement pour la campagne...je me demande bien pourquoi , dans quelle utilité.
Pour finir , le 26/11/2011 , plus de 500 tweets sur le hachtag #pjd ont été diffuses parmi mes followers. en voici les statistiques : http://archivist.visitmix.com/passiondcrire/7